Pour solde de tout compte – Les Défenseurs – Cymone

Elsa, jeune quadragénaire, n’a que son travail pour subsister aux besoins de sa petite famille. Lorsqu’elle perd son emploi, tout s’écroule. Comment une femme divorcée avec deux enfants à charge pourrait-elle surmonter toutes ces épreuves ? (Extrait) Quand on a affaire à l’humain, rien n’est simple. Les salariés, en apparence solidaires, n’ont qu’un seul objectif, […]

Une vie de Covid sans fin- Annabelle Georges

Encore quelques jours et ça va passer. (Extrait) Annabelle Georges, 37 ans est à J+357 de sa première contamination de la Covid19. 11 mois et ce n’est pas la fin. Le 20 mars 2020, début des premiers symptômes. Elle ne s’inquiète pas outre mesure. Juste une grande fatigue, des migraines atroces et des frissons. J+3… […]

Le goût de la vie – Eloïse Besson-Damegon

Je ne passe jamais par quatre chemins pour dire ce que je pense (Extrait) A l’image de son caractère bien trempé, Eloïse nous parle sans filtre de son anorexie et ce qui l’a amené à ne plus aimer son enveloppe corporelle.  Certaines personnes rencontrées dans la vie peuvent influer notre univers émotionnel consciemment ou inconsciemment. […]

Z’Handivie’f – François Zeugin

En fin de compte, j’étais comme maman, je ne pouvais pas me résigner à me laisser mourir. (Extrait) Très jeune, François Zeugin se retrouve paralysé suite au vaccin de la variole. A l’époque, aucune recherche n’est faite à ce sujet. C’est seulement à 7 ans, qu’il apprend les raisons de son handicap. A force de courage et […]

Le jour, la nuit, l’inceste – Mathilde Brasilier

J’aurais voulu écrire un roman où il n’y eût pas de coupable. (Extrait) Paris, Quartier Saint Germain des Prés, Années 60, milieu bourgeois. Maud et Fabien âgés respectivement de 5 et 4 ans vivent l’horreur à l’abri des regards. Tout se passe le soir dans l’intimité de leur appartement quand leur père accomplit son rituel macabre. Par […]

Chibanis

En arabe, « chibanis » signifie « cheveux blancs ». Issus du Maghreb, ils sont venus travailler en France pendant les trente glorieuses et ne sont jamais repartis. On en rencontre souvent au hasard d’une rue. Ils ont tous le même regard triste et digne à la fois et portent en eux les stigmates d’une existence solitaire rythmée exclusivement […]