Abécélire Littérature française Nouveautés

Mémoires d’outre-mer – Audrey Heiser

La vie est un don magnifique pour quiconque sait saisir les opportunités et provoquer son destin. (Extrait) 

A seulement 25 ans, Audrey Heiser prend le large à bord du célèbre navire-école « la Jeanne » aujourd’hui disparu pour y dispenser des cours de français et d’anglais. En effet, les élèves officiers, après des cours théoriques, partaient pour une mission de six mois.

Ecrit sous la forme d’un journal de bord, le roman se décline en deux parties, le tout alimenté de photos. Chacune correspond à ses deux affectations, l’une en 2003-2004 et l’autre, en 2004-2005. On l’imagine aisément derrière son bureau à relater son quotidien, bercée par les vagues.

Avec elle, on plonge dans l’univers très fermé de la Marine Nationale. Même si l’équipage vit en milieu clos, loin de tout lien familial avec des restrictions liées à la vie en communauté, il évolue dans un environnement qu’il s’est lui-même constitué.

Être une femme dans un univers d’hommes peut se révéler parfois très éprouvant mais grâce à l’ambiance légère, elle supporte mieux la vie à bord. La solitude de l’auteure est compensée par des relations riches en émotions et forcément des amitiés se créent.

A présent, je peux mourir. (Extrait)

Audrey Heiser a attendu 15 ans pour écrire ses souvenirs. Elle ne regrette rien de cette période qui lui a permis de grandir, de relativiser par rapport aux conditions difficiles à bord du bateau et avec le reste de l’équipage. Ce fut pour elle l’occasion de découvrir d’autres pays comme Djibouti, Singapour, Madagascar et de découvrir d’autres modes de vie éloignés du sien. En rencontrant d’autres personnes célèbres ou anonymes, elle a pu en connaître davantage sur elle-même.

Les femmes et les hommes sont le dénominateur commun de ce roman. C’est avant tout un voyage d’un point de vue humain.  

Voyez-le comme un roman initiatique, d’aventure et exotique ! (Extrait)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.