Abécélire Littérature anglaise Nouveautés

Des étoiles dans les yeux – Remi Madar

Les grandes personnes font parfois des choses extraordinaires. (Extrait)

L’histoire se construit autour d’un vieil homme, un enfant, une dame réunis au parc des sequoias géants. Cet arbre n’a pas été choisi au hasard par l’auteur. En effet, selon la légende indienne, ce dernier était le premier arbre au centre du monde et puiserait sa force dans la nature. Entrez en contact avec lui, il aura des vertus régénératrices.

Le parc des séquoias est le poumon de la cité, un lieu enclavé où la beauté, encore préservée, resplendit au quotidien. Cette beauté-là, si on sait s’y ouvrir, fédère les hommes, les plonge dans un enchantement. (Extrait)

L’auteur ne donne pas de noms à ses personnages afin que le lecteur puisse s’identifier, entrer dans l’histoire. Et ce n’est pas anodin, le lecteur peut s’interroger sur lui-même, sur ce qu’il aurait fait ou ce qu’il ferait afin de se demander ce qu’il est. Il vit par procuration à travers le récit, il oublie ce qu’il est et devient un des personnages ou un bout de chacun d’eux à chaque étape de sa vie, l’enfant, le vieux, la dame.

L’enfant cherche une figure paternelle rassurante. La dame veut retrouver l’enfant qu’elle n’a plus, qui s’est éloigné d’elle, le vieil homme recouvrer l’amour d’une famille qu’il a perdu. Chacun est la béquille de l’autre. Chacun fuit son passé et sa vie douloureuse pour atteindre la plénitude, le silence pour entendre son moi intérieur.

Ainsi, ces trois personnes essaient de se récréer loin de la vie moderne. Constatant l’expérience dévalorisante qu’elle impose aux humains, Remi Madar permet aux lecteurs de se lancer dans un voyage à travers la nature, en se libérant des valeurs matérielles et en expérimentant finalement le bonheur. S’éloigner de la vie urbaine afin de ne faire qu’un avec la nature.

Ne peut-on pas dire que le parc n’a fait que révéler la partie vivante qui sommeillait en lui ? (Extrait)

Remi Madar réussit à nous projeter dans un autre univers. Il nous permet d’anticiper sur notre « à venir » et évoque des images dans notre esprit. Nos seules pensées et émotions sont suscitées par son style d’écriture. Même au fond du désespoir, une vie nouvelle peut apparaitre ou du moins, une autre façon d’appréhender la vie.

Nous en apprenons un peu plus non pas sur nous-mêmes en tant qu’individus, mais « nous » faisant partie d’un tout. Ce roman nous amène à réfléchir sur nos qualités, nos défauts et notre évolution en tant qu’être humain.

La lecture peut nous aider à grandir, à façonner notre personnalité et à faire des choix. C’est avant tout un voyage vers l’accomplissement de soi, encore faut-il se laisser porter par ce qu’il nous arrive sans rien essayer de maîtriser, de voir des étoiles dans les yeux de l’autre.

(…) il croit deviner dans ses yeux des étoiles. Est-ce une illusion? Une réalité? L’enfant l’ignore… Il n’a pas peur de ce regard étoilé, il a le sentiment que l’univers s’y est introduit en entier, il se demande simplement comment cela est possible. (Extrait)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.