Abécélire Littérature française Nouveautés

Tu es une légende – Christophe Jullien

« J’hallucine, ce n’est pas Romain Keller assis là-bas ? » (Extrait)

Romain Keller, célèbre scénariste et réalisateur du film « La fêlure » volatisé sans donner de nouvelles, réapparaît dix ans plus tard assis à une terrasse de café. Quatre jeunes fans voient en cet heureux hasard une opportunité d’en savoir plus sur l’héroïne Marie Sandre, disparue avant la sortie du film. Ils décident de le suivre sans but précis.

Ils réussissent à s’emparer du carnet de notes de Romain, persuadés d’y trouver toutes les réponses.

Je les vois de l’autre côté de la rue qui m’observent à ma fenêtre, alors je fais semblant d’écrire sur un carnet, pour exciter leur curiosité. (Extrait)

Que sait-on de Marie Sandre ou du moins de ce que Romain veut bien dévoiler? Quel était son secret ? De quoi souffrait-elle ? Marie Sandre, ange déchu fauché en plein vol rêvait de célébrité. Grâce à la réédition de son film en version longue, elle rencontre un succès posthume dans les médias et réseaux sociaux. Romain a exaucé son voeu, celui de devenir l’icône de toute une génération.

« Si tu pouvais voir ce que Romain a réussi. Il t’a…continué, Marie. » (Extrait)

Le roman de Christophe Jullien captive dès les premières lignes comme s’il nous invitait à une projection privée du film « la fêlure » suivi d’un documentaire sur un réalisateur et sa muse. Fidèle à son écriture, l’humour et la légèreté prédominent dans cette histoire d’amour inachevée ponctuée par les fêlures de Marie.

Romain et Marie prennent vie grâce à la plume de l’auteur, ils s’échappent de ses lignes pour exister réellement. Il réussit tellement bien à nous faire adhérer à son histoire qu’une petite recherche de « La fêlure » dans la cinématographie des films de la nouvelle vague s’impose. Et si Romain Keller était le digne héritier de Truffaut et Godard ? Et si Marie Sandre grossissait la longue liste des actrices disparues au sommet de leur gloire ? Seul Google détient la réponse. En tout cas, moi je lui ai demandé !!!

« Non, je ne suis pas compliquée. Je suis simplement un mélange de tas de gens simples différents les uns des autres. » (Francis Scott Fitzgerald)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.