Abécélire Littérature française Nouveautés

Sept – Mariem Raïss

Comme un coup de jus qui m’électrise, je sens le désir qui monte en moi… Décomplexé et impudique. (extrait)

Le désir peut naître à tout moment, une odeur, un regard, un fantasme, une allure. Les meilleurs moments s’improvisent et ça Violette l’a bien compris. Elle s’adonne aux plaisirs charnels sans retenue, sans réfléchir à l’après. L’appétence comme seule ligne de conduite, parce qu’il faut rattraper le temps présent.

Sept comme le nombre de nouvelles sur les expériences de Violette, sur la multiplication de ses désirs, sur la découverte de son moi charnel.  Pourquoi le chiffre sept ? Sans doute parce qu’il évoque le cycle parfait, l’aboutissement, mais aussi les sept étapes sur le chemin initiatique de l’amour.  

Bien plus qu’un recueil de nouvelles, c’est la découverte du plaisir sous toutes ses formes avec sept hommes qu’elle a tous aimés, et qui partagent ce lien indescriptible de l’amour. Violette nous fait pénétrer dans son intimité la plus profonde.  La manière dont le désir la fait vibrer jusqu’à l’acte en lui-même qui n’est que secondaire. Sept nouvelles à découvrir dans l’ordre ou le désordre, revenir ou pas sur certaines, prendre un petit bout de chacune d’elle pour mieux connaître son moi sensuel. 

Mariem Raïss réussit à mettre des mots sur nos pulsions les plus secrètes. Chaque femme peut se reconnaitre en Violette, peut-être pas dans chacune de ses interrogations mais prises dans leur ensemble, elle parle de l’accomplissement de la femme et de sa force à dire ses désirs sans pour autant tout dévoiler. 

Le reste est laissé à l’imagination de chacune de nous. Elle nous mène vers la voie profonde de notre transformation intérieure menant à l’éveil, notre éveil. « Sept », un bonbon à déguster sans modération.

Violette réalise que c’est maintenant que tout commence. (extrait)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.