Abécélire Littérature française Nouveautés

Le boulot ça me travaille – Lydia Mirdjanian

Tous les matins, je viens à la boîte, avec la boule au ventre, les nerfs en ébullition et le foie qui remonte jusqu’aux amygdales…(Extrait)

Après son premier congé maternité, Lydia remerciée par son entreprise, se retrouve assistante commerciale au pôle export de la société « Le Joint Ducoin ». Elle nous immerge dans son monde professionnel, son quotidien comme un « vis ma vie » !!! 

Consciencieuse, motivée, elle ne se sent pas considérée professionnellement. Chaque jour, elle essuie des reproches de la part de ses pairs. Si bien qu’elle ne peut se détacher de son travail même le week-end. Il lui colle à la peau et sa famille en pâtit. 

Soit j’extériorise et j’évacue mon stress en faisant peur à mes enfants, soit je garde tout en moi et je finis avec un cancer. (Extrait)

A la naissance de son deuxième enfant, elle change de poste et commence à péter les plombs devant sa charge de travail qui, jour après jour ne s’amenuise pas. Succombant peu à peu à la dépression, Dark Lydia fait son apparition laissant la Lydia joyeuse et enjouée s’éteindre. Malgré son activité de chroniqueuse radio en parallèle qui devrait lui permettre de s’évader, elle ne parvient pas à se libérer de son fardeau mental.

Je me trouve enlisée dans le sable mouvant du travail, plus je remue, plus je m’enfonce ! (Extrait)

Changer d’emploi pour sauver son âme ? Pourquoi pas ? Encore faudrait-il qu’elle soit choisie ! Elle envoie des cv comme des bouteilles à la mer, comme des signaux de détresse que personne n’aperçoit.

Oui mais le boulot ça me travaille ! (Extrait)

Lydia Mirdjanian nous dresse le portrait de toutes les femmes d’aujourd’hui coincées, happées entre les exigences de vie professionnelle et de vie de famille.

Peut-elle s’épanouir tout en étant restant consciencieuse ? Peut-elle réussir alors qu’elle ne bénéficie d’aucune aide et que tout est question de rendement et de productivité ? Elle doit enfin trouver sa place sur le marché de l’emploi, c’est une question de survie.

Sa quête du Graal du bonheur au travail parait bien vaine. Elle passe par tous les états, colère, dépression et résignation. Femme au bord de la crise de nerfs, du burn out pris dans son sens littéral. Lydia brûle, se consume de l’intérieur… Va-t-elle réussir à éteindre cet incendie avant d’être réduite en cendres ? 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page éditeur.

2 Comment

  1. Bonjour je viens de terminer « Le boulot ça me travaille ». Je l’ai lu presque d’une traite tellement j’étais prise dans l’histoire, j’avais l’impression de « voir »l’entreprise, telle une fourmilière géante. Passionnant et plein d’humour, et en même temps, effrayant!
    Merci de m’avoir donné envie de lire ce livre témoignage.

    1. Heureuse d’avoir pu partager ce moment de lecture avec vous. Lydia Mirdjanian dépeint le monde du travail avec une réalité déconcertante !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *