Abécélire Essai Nouveautés

Pour l’amour de Marseille – Alexandra Apikian

Sortir de la gare Saint Charles, c’est dire bonjour à la ville… Notre-Dame de la Garde nous regarde droit devant, dans les yeux. (Alexandra Apikian)

Alexandra Apikian nous accueille à la gare Saint Charles et nous emmène visiter Marseille, son Marseille. Très attachée à sa ville d’origine, nous découvrons avec elle, ses endroits de prédilection, empreintes de son passage dans cette ville où elle revient très régulièrement. 

Marseille regorge d’anecdotes, de références historiques, de légendes. Notre Dame de la Garde, plus communément appelée La Bonne Mère emblème incontournable. La légende de la sardine qui n’était pas vraiment un poisson. Le vallon des Auffes et son impasse des beaux yeux faisant référence au poisson aux gros yeux, le pageot. Malmousque et sa rue Va à la Calanque parce qu’elle mène effectivement à la calanque.

Marseille est bruyante, exubérante, à chaque coin de rue, une atmosphère différente et une conversation que seuls les autotochtones peuvent comprendre. Mais chut… Asseyons-nous sur un banc et imprégnons-nous de cet accent chantant … « Garri !! arrête tes galéjades, tu m’as pris pour un fada !! Ne t’escagasse pas, va plutôt te jeter aux goudes et manger tes chichi fregi, fangoule que tu es ». Traduction … « Eh !! arrête de me raconter des histoires, tu me prends pour un fou ? Ne t’embête pas, dégage et va manger tes beignets de pois chiche frits, abruti que tu es !! »

Bien plus qu’un guide du routard c’est un voyage qu’elle nous propose. Comme si nous avions entre les mains un appareil photo prêts à prendre des clichés de cette ville qui regorge d’endroits inattendus admirablement bien décrits par sa plume de journaliste.

La visite se termine tout naturellement au Vallon des Auffes et comme dit l’auteure,

Ici c’est à la fois chez moi et mon ailleurs…

Bien plus qu’une ville, Marseille est une personne à part entière, elle est familière. C’est ce qui fait toute sa beauté, son charme, sa complexité. Qu’on soit de passage ou qu’on y vive, elle laisse en nous une empreinte indélébile. 

Je suis convaincu que Marseille est la plus belle ville de France. Elle est tellement différente de toutes les autres. (Arthur Schopenhauer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *