Abécélire Littérature française Nouveautés

Pourvu que ça dure – Kathy Dorl

Ferme les yeux. Imagine un monde peuplé d’amies responsables et compréhensives. Magie ! Ouvre les yeux. Ah bah non, les râleuses de service sont toujours là ! (Zoé)

Zoé – Pourvu que ça dure

Après « Ce que femme veut » et « Fifty Fifty », on retrouve les cinq copines d’enfance, Lola, Chloé, Anaïs, Zoé et Jennifer dans « Pourvu que ça dure » ou femmes au bord de la crise de nerfs !!! Deux nouveaux personnages entrent en scène, Marguerite, rencontrée lors d’une croisière, et P’tit Loup, le petit-fils d’Anaïs et de Lola.

Pour son dixième opus, Kathy Dorl nous emmène en Corse pour une question d’héritage et d’une check-list imposée par la défunte. Même si elles râlent dès le départ, ce voyage arrive à point nommé … 

« Franchement, vos prétextes à deux balles pour ne pas venir en Corse me cassent les burnes !

— On dit « ça m’agace »…

— ÇA M’AGACE LES BURNES ! »

Zoé à Chloé – Pourvu que ça dure

Lola est en plein crise de couple, Anaïs, en pleine crise de divorce, Chloé, en pleine crise de solitude, Zoé et Jennifer en pleine crise financière, et Marguerite en pleine crise d’ennui. Seul P’tit Loup semble heureux de partir en vacances.

Le voyage est prétexte à tout, des coups de gueules, de rires, de peines, de remises en question mais ce qui prime c’est l’amour que ces femmes « parfoites » (parfaites des fois) se vouent depuis l’enfance. 

— Tu te rends compte, on a passé le cap de la cinquantaine et on se bidonne comme des gamines ! remarque Anaïs.

Pourvu que cela dure, songe Lola …

Pourvu que ça dure

C’est aussi la confrontation entre une bande d’aduslescentes en pleine crise de la cinquantaine qui ont la « floume » (contraction de flemme et je m’en fous) de respecter la check-list imposée et des villageois corses bien ancrés dans leurs traditions. Arriveront-ils à cohabiter et surtout à se supporter ? 

Ce livre est un grand éclat de rire du début jusqu’à la fin sauf que Kathy Dorl réussit à nous faire pleurer. A toutes celles et tous ceux qui ont comme moi la larme facile, prenez une boîte de mouchoirs près de vous, on renifle, on rit jusqu’à en pleurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *