Abécélire Littérature américaine

Les Chroniques de San Francisco Saison 2 – Armistead Maupin

 Y a pas grand-chose qui soit aussi merdique que Cleveland ! Mouse à Mary-Ann).

La famille d’Armistead Maupin est de retour. On dit souvent de Mary-Ann Singleton qu’elle est le personnage phare de la saga. Pour moi, Anna Madrigal est sans conteste la personne emblématique de l’histoire. 
Cette dame est pleine de mystères et de bonnes attentions. Mais que cache-t-elle ? « … parce que je risquerais de te dire la vérité. »

On va le découvrir au fil du livre. Qui est-elle vraiment ? Quel est le lien qui l’unit à Mona ? Mona ne s’est jamais sentie bien, elle dit d’elle-même qu’elle frôle la folie. Michael n’est pas heureux comme s’il n’était pas programmé pour l’être. Mary-Ann rêve de rencontrer l’amour mais aucun homme ne provoque en elle un certain émoi. Brian fan de la braguette est-il vraiment celui qui laisse paraître ?

Armistead Maupin fait apparaître de nouveaux personnages certains étaient évoqués dans le premier tome. Encore une fois le style fait mouche, on ne se perd pas dans l’histoire grâce aux dialogues et aux chapitres courts. Et on ne s’ennuie pas une minute. L’auteur ne se perd pas dans des envolées lyriques et littéraires. Le style est simple comme si on regardait ce petit monde de sa fenêtre.

Comme Mark Twain, il a écrit pour le San Francisco Chronicle, ses chroniques y étaient diffusées en feuilleton.

Ne m’oblige pas à analyser. Quand j’analyse les choses, elles cessent d’exister. (Mouse à Mary-Ann Singleton).

https://www.lisez.com/livre-de-poche/nouvelles-chroniques-de-san-francisco/9782264029966

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.